La pêche professionnelle de la palourde bientôt possible sur l'étang de Berre

Depuis environ cinq ans, les coques et les palourdes sont réapparus sur la bordure littorale de l’étang de Berre, confirmant l’effet positif de la stabilité de la salinité depuis les nouvelles modalités de rejets de la centrale EDF. Vous êtes nombreux à avoir déjà goûté et forcément apprécié la palourde. Ifremer vient de rendre le rapport définitif des analyses sanitaires réalisées pendant un an sur les prélèvements effectués par le Gipreb : soyez rassurés, pas de contaminants chimiques dans la chair des coquillages et la zone est classée en B, ce qui autorisera dans les prochains mois une pêche professionnelle. Le temps de mettre en place une concertation avec les pêcheurs professionnels pour exploiter la ressource de façon durable…

> En savoir plus