Interdiction de la pêche à la palourde pour éviter son extinction

Au cours de l’été 2018, l’étang de Berre a subi une importante crise anoxique qui a provoqué des mortalités massives d’organismes, notamment des palourdes. Ce type de crise, de type malaïgue (eaux blanches), n’avait plus été observé depuis 2006 sur l’étang de Berre. Ce lundi 10 septembre, les plongeurs du Gipreb et des représentants des pêcheurs professionnels n'ont pu que constater que les stocks de palourdes ont tous disparu au-delà des 2 mètres de profondeur. Seule la bordure littorale compte encore quelques palourdes. Pour les préserver, le Préfet a fait le choix de fermer la pêche des coquillages fouisseurs dans l'étang de Berre, pour les pêcheurs de loisir et les pêcheurs professionels. Des opérations de contrôles seront menées régulièrement par les services de l'Etat afin de s'assurer du respect de cette mesure de sauvegarde.

> En savoir plus