Une pollution aux hydrocarbures contrôlée

Le 9 novembre dernier, suite à de fortes intempéries sur le secteur de Martigues, le bac A311 de rétention des eaux pluviales du site de Total la Mède a débordé dans le Canal de navigation de Marseille au Rhône, puis dans l’étang de Berre. Ce débordement a provoqué la dispersion d’environ 3m3 d’hydrocarbures de type gasoil dans la partie sud de l’étang de Berre et l’apparition de grandes nappes d’irisation avec des échouages de résidus pétroliers sur les côtes. Les opérations de nettoyage et de surveillance sur la plage et les enrochements sont en cours depuis le 10 novembre et les activités en lien avec l’étang ont été temporairement interdites sur les communes concernées. A ce jour les traces de pollution sur l’eau ne sont plus décelables mais les usages de l’étang dans ce secteur sud restent interdits jusqu’à publication des résultats d’analyses de l’eau et des coquillages notamment. Il convient donc de rester vigilant avant toutes pratiques sur l’étang et de se renseigner sur les arrêtés temporaires d’interdiction en vigueur auprès des communes.

> En savoir plus