Les trésors cachés de l’étang de Berre : Grande nacre, hippocampe…

Il y a dans l'étang de Berre, près de Martigues, un petit jardin sous-marin où les amateurs de photographies sous-marines trouveront matière : des espèces protégées de Méditerranée comme la Grande Nacre ou encore l’emblématique Hippocampe... Dans le cadre d’un inventaire photographique de la faune de l’étang de Berre, les chargés de mission scientifique du GIPREB ont plongé sur les quelques hectares où ces espèces peuvent vivre, là où la mer entre dans l’étang. Le chenal artificiel, créé pour permettre aux pétroliers de rejoindre le port de la Mède, cache au fond de l’eau des trésors cachés : oursins, grandes nacres, hippocampes, crevettes, crabes, anémones, ... C’est grâce à l'influence de l’eau marine, que l'on retrouve ici une biodiversité aussi riche. Recensés de longue date dans le canal de Caronte, ces espèces témoignent que l'eau de mer, pauvre en nutriments et bien oxygénée, est une alliée puissante pour la biodiversité des lagunes. Le potentiel de recolonisation de l’étang de Berre est bien présent, les sources de larves existent et le potentiel de dissémination est bien réel car les courants sont souvent très forts dans ce secteur.

> En savoir plus