Retour à l'accueil
  • A la une

Total, l'arrêt de la raffinerie

Une page se tourne : la raffinerie qui depuis 1935 était installée sur les rives sud de l'étang de Berre engage sa reconversion vers les biocarburants qu'elle produira en 2018. L'usine de la Mède passera au printemps 2018 d'une production de 4 millions de tonnes à celle de 500 000 tonnes/an de biocarburants. Cette mutation se ressent sur les effectifs qui ne seront plus que de 250 emplois à l'horizon 2022. Total investit 275 millions d'euros dans cette reconversion. Ce sera la première bioraffinerie française.Elaboré à partir d'huiles végétales, le biodiésel est incorporé dans le gazole (jusqu'à 5 %). On utilise de l'huile de colza, de tournesol et de palme pour le fabriquer.