Retour à l'accueil
  • Un territoire à vivre
  •   /  L’agriculture autour de l’étang

L’agriculture, orientée vers les productions végétales, se maintient

Sur le pourtour direct de l’étang de Berre les terres agricoles occupent environ le tiers du territoire. Les surfaces agricoles sont toutefois essentiellement réparties au nord de l’étang sur les communes d’Istres, Miramas, Saint-Chamas et Berre l’Etang.

 

Les activités sont tournées vers l’élevage ovins et le foin sur les communes de l’ouest tandis que la plaine agricole de Berre, est principalement dédiée au maraîchage et à la viticulture. Pour la viticulture comme pour les serres, les surfaces exploitées ont diminué mais la production s’oriente vers la qualité avec une augmentation de la part des produits d’appellation. Des élevages ovins et bovins extensifs perdurent sur les terrains acquis par le Conservatoire de l’espace littoral et des rivages lacustres, en particulier sur les rives de l’étang de Bolmon à Châteauneuf-les-Martigues et l’embouchure de la Touloubre à Saint-Chamas.

L’emploi agricole a peu évolué entre 1988 et 2000. Il est équivalent à 4 600 emplois à temps plein.