Retour à l'accueil
  • A la une

A la une

Malaigues et panache des eaux limoneuses du canal EDF vus par satellite

Cette image satellite du 26 Aout 2018 présente deux phénomènes importants : une "malaigue" (eaux blanches) dans l'anse de Saint-Chamas et un panache d'eaux limoneuses déversées par la centrale hydroélectrique d'EDF.

 

Durant l’été 2018, l’ensemble de l’étang de Berre a subi une grave crise anoxique. Une importante dégradation de l’écosystème a pu être observée sur la quasi-totalité des fonds de l'étang, caractérisée entre autre par des mortalités de poissons et coquillages (palourdes).

Habituellement, les eaux anoxiques de l'étang de Berre se retrouvent à partir de 6m de profondeur environ. En raison des forts apports en nutriments au printemps (par les rivières et apports EDF), les blooms phytoplanctoniques ont été intenses. Associés à des très fortes températures et un manque de vent cet été, ces blooms ont entraîné une très forte diminution, puis une disparition de l'oxygène dans une grande partie des eaux de l'étang.

Cette image du 26 Aout montre le phénomène de "malaigue" qui peut se produire lorsque les eaux anoxiques remontent à la surface.

De plus, en raison de travaux sur la Durance, EDF déverse depuis le 10 Aout des eaux douces limoneuses (et chargées en nutriments) dans l'étang (voir le panache sur l'image satellite). Ces apports ne vont pas arranger la situation.

En complément, l'image ci-dessous montre l'épisode de "malaigue" observé dans l'étang de Vaine le 11 Aout.

Un état des lieux et une estimation de l'impact de cette crise anoxique est en cours, mais l'expérience acquise au cours d'évènements précédents laisse penser que ce type de crise aura des impacts sur plusieurs années.

 

image satellite du 26 aout 2018

image satellite du 11 aout 2018