Retour à l'accueil
  • Observatoire du milieu
  •   /  Perturbations de l’écosystème

lagune équilibrée ou déséquilibrée ?

 

La vie d'une lagune Equilibree

Les lagunes ou étangs littoraux sont des interfaces entre la terre et la mer, dont la profondeur est relativement faible au vue de leur surface. C'est une zone de mélange des eaux douces et des eaux salées, le vent brassant les masses d'eau (en fonction de leur profondeur). On y retrouve des espèces pionnières et une grande valence écologique (capacité de supporter les variations plus ou moins grandes d'un facteur écologique, coloniser ou peupler un biotope donné). Malgré une diversité d'espèces plus faible que celle de la mer ouverte, les lagunes se caractérisent par une productivité très forte.

Dans un étang littoral, en fonctionnement normal, nous rencontrons des espèces très variées :

faune : sardine, muge, rouget, sole, daurade, saupe, anguille, loup, anthérine

flore : algue, phanérogame, magnoliphyte, chlorobionthe nitrophile, rhodobionthe, zostère, calithamniae

 

La vie d'une lagune déséquilibrée

Le XXème siècle a vu les pressions anthropiques se multiplier sur le pourtour de l'étang, brisant ainsi le fragile équilibre de cet écosystème fermé.

Les dysfonctionnement sont :

- la turbidité liée aux rejets de limons

- l'eutrophisation du milieu due aux apports massifs de substances nutritives,

- l'augmentation de proction d'algues,

- la stratification des eaux liées aux rejets d'eau douce

- l'anoxie dans la masse d'eau inférieure due à la stratification

- la contamination chimique des sédiments liée aux rejets des industries

L'état écologique actuel se caractérise par la disparition des herbiers de zostères, la faible diversité des espèces constitutives du macrobenthos et la fragilité des peuplements ichtyologiques. Les espèces emblématiques de l'étang ont fortement régressé.

En 1960, on dénombrait 101 espèces de macrofaune benthique. En 2014, il n'y en a plus qu'une vingtaine...