Retour à l'accueil
  • Observatoire du milieu
  •   /  Suivi écologique

La télédétection satellite au service de l'étang de Berre

Ils tournent autour de nous à des milliers de kilomètres de la terre nous offrant des images à couper le souffle tant ils rendent compte si précisément de la réalité... La télédétection satellite nous offre ainsi de nombreuses informations sur l'étang de Berre :
- des photos en couleur qui permettent d’illustrer certains phénomènes comme les lâchers d’eaux limoneuses par la centrale de Saint-Chamas ou la remise en suspension de sédiments par des vents intenses. Dans le cas d’images à très haute résolution, il est possible de cartographier des habitats de l’étang comme les herbiers de zostères.
- des données en « couleur de l’eau », qui sont calculées par des algorithmes à partir des différentes bandes spectrales d’acquisition des satellites. Ces données sont la concentration de surface en chlorophylle a (marqueur du phytoplancton dans l’eau) et la concentration en Matière En Suspension (MES). Ces données permettent d’alimenter l’Observatoire du milieu du GIPREB et différents programmes de recherche.

 

Le double intérêt est l’aspect spatial de ces informations, mais aussi ’aspect temporel, d’autant plus que les nouvelles générations de satellite ont de très bonnes résolutions et des fréquences élevées d’acquisition.

 Parmi les sources de données disponibles et récentes, on peut citer :

  • Les données de la constellation « Pleiades », opérée par Airbus Industries. Ces données à très haute résolution sont payantes, et peuvent être acquises en choisissant le jour de l’acquisition.
  • Les données des missions SENTINEL 2 et 3, opérée par l’ESA. Les données brutes sont gratuites.

Le GIPREB a fait l’acquisition en Juin 2017 d’une image Pleiades pour l’étang de Berre. Cette image a permis d’étudier la faisabilité de cartographier les herbiers de zostères à partir d’une telle image, et de comparer les résultats avec des images acquises également en juin 2017 mais par avion. Les résultats de cette étude feront l’objet d’un prochain article.

A partir des données de SENTINEL-2, un certain nombre de photos en couleur ont pu être produites par le GIPREB à partir des données Copernicus Sentinel-2 traitées au niveau 2A par le CNES pour le centre de données THEIA. Des exemples de ces images, d’une résolution de 10 m, sont présentés ci-dessous pour différentes dates.

Ces exemples mettent en évidence :

  • le panache des eaux issues de la centrale EDF de Saint-Chamas ou de l’Arc, qui sont chargées en matière en suspension
  • l’impact du Mistral sur la surface de l’étang de Berre

30/10/2017

15/10/2016


01/03/2017

06/11/2017

 Les algorithmes permettant de calculer les concentrations en Chl-a et MES sont encore en cours de développement (calibration et validation) par les chercheurs. Des partenariats sont envisagés entre le GIPREB et différents laboratoires afin d’utiliser les données mesurées in situ de l’Observatoire du GIPREB dans le cadre de ces développements.

 

22-11-2017