Retour à l'accueil
  • Actualités

Vitrolles sensibilise pour protéger les zostères

Une nouvelle action du Contrat d’étang de Berre vient d’être réalisée par la ville de Vitrolles. Elle consiste en un balisage de l’herbier de zostères situé entre la plage de Marina et celle des Marettes.

Les Zostères, ces fameuses plantes aquatiques qu’on rêverait de voir partout dans l’étang de Berre, s’étendent sur la bordure côtière de l’étang de Vaïne. Fière de son herbier, la ville de Vitrolles entend bien le protéger. Aussi a-t-elle décidé de sensibiliser les nageurs des plages des Marettes et de Marina en mettant en place un dispositif de balisage, matérialisant la présence des zostères. Un panneau d’information explique l’intérêt et le caractère patrimonial des herbiers de zostères dans l’étang de Berre. Cette action pourra se poursuivre par la mise en place d’un sentier pédagogique sous-marin.
Les nouvelles modalités de rejets d’eau douce de la centrale EDF de Saint-Chamas (limitation des rejets, obligation d’un taux de salinité supérieur à 20 g/l) permettent aujourd’hui le développement de taches de zostères sur les bords de l’étang et parfois jusqu’à 3 mètres de profondeur. C’est encore insuffisant pour imaginer une couverture continue du littoral jusqu’à une profondeur de 6 mètres telle qu’elle existait en 1960, mais cela témoigne que la réduction des rejets EDF est bien le levier essentiel à la restauration de l’étang de Berre…

 

Qu’est ce qu’un herbier marin ?

Aussi appelés magnoliophytes ou phanérogames, les herbiers marins sont des plantes à fleurs qui ont la capacité de vivre totalement immergées. Tout leur cycle de vie se fait dans l’eau (floraison, germination, reproduction).

Présents en grand nombre, ils peuvent former de vastes prairies sous-marines qui ont un rôle écologique très important :

- lieu de reproduction et de développement de nombreuses espèces

- habitats et protection des prédateurs

- nourriture

- rôle important dans le cycle du carbone et l’oxygénation du milieu

et un rôle essentiel pour l’homme :

            - maintien des activités de pêche

    - protection contre l’érosion par fixation du sédiment grâce aux racines

     -rôle épurateur des eaux côtières

Ces herbiers sont d’autant plus importants qu’ils témoignent de la qualité du milieu et participent à la dynamique de restauration de l’étang.

Dans l’étang de Berre, deux espèces sont présentes ; la Zostère naine (Zostera noltei) et ponctuellement la Zostère marine (Zostera marina).

 Afin de mieux comprendre leur variation spatiale et temporelle, le Gipreb suit leur progression grâce à des photographies aériennes et satellitaires mais aussi en effectuant des relevés de terrain.

Les espèces présentes dans les herbiers de Zostères :

Les poissons : muge, loup, canadelle, aiguilles, syngnate, hippocampe, gobbies, blennie, anguille. 

Coquillage : palourde, moules, coques 

Méduse : Aurélia, gonionemus

Cnidaire : Mnémiopsis